La Parodontologie

La parodontologie est la discipline médicale qui concerne l’ensemble des tissus de soutien de la dent: la gencive, l’os alvéolaire, le cément qui recouvre la racine et le ligament alvéolo-dentaire qui relie la dent à l’os. Les maladies parodontales ou parodontopathies sont connues par le grand public sous le nom de « déchaussement des dents ».
Ces maladies sont essentiellement dues à la plaque dentaire (accumulation de débris alimentaires et de bactéries) qui adhère à la surface de la dent située sous le rebord de la gencive. Le tartre est la calcification de cette plaque dentaire. Il est colonisé par des bactéries pathogènes.
D’autres facteurs comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, le tabac, le stress…favorisent grandement l’apparition et le développement de ces maladies.

 

La plupart des lésions parodontales sont chroniques, évoluent à bas bruit et sont imperceptibles pour le patient. Les signes cliniques sont généralement ignorés ou considérés comme normaux. Lorsque la maladie devient visible, elle est déjà à un stade avancé.

 

Enfin, leur prévention et le processus de guérison exigent de la part du patient de faire un certain effort du point de vue de l’hygiène bucco-dentaire en complément des traitements spécifiques reçus. Un brossage biquotidien est indispensable et la réalisation de détartrages réguliers est nécessaire. Ce n’est que si une collaboration et une confiance absolue s’instaurent entre le praticien et le patient que les processus de déchaussement des dents peuvent être enrayés.

 

L’inflammation touche dans un premier temps la gencive et entraîne une gingivite. Si la gingivite n’est pas traitée, l’inflammation conduit à une destruction de l’os et des tissus qui soutiennent la dent; une poche parodontale se forme. Si aucun traitement n’est entrepris, le patient encourt alors des risques de « déchaussement », d’infections aiguës ou chroniques puis la perte des dents.